GNU – Linux

raspberry 3 – point d’acces wifi avec filtrage pub et tracking – access point with add and tracking filtering

Celui ci va être Français anglais (Compter 1h30 au total : 15min pour telecharger le fichier, 30 min pour extraire le .img du bz2, 30 min pour flasher la carte avec etcher)
This one will be in french and english (Count 1h30 total : 15min to download the file, 30 min to extract the .img file from bz2 archive, 30 min to flash the card with etcher)

Étant très sensible a la vie privée, et ne supportant pas les mensonges permanents du marketing, j’avais mis en place une instance « Pi-Hole » sur mon routeur maison, qui s’est avérée très efficace, voir indispensable.
Mais, pour des personnes moins techniques, la mise en place peut etre un peu complexe (mémé juste changer les DNS dans un routeur), alors j’ai décidé de préparer une solution plus facile a mettre en place, et peu invasive.

J’ai préparé une image pour raspberry 3 (Micro SD 16GB) qui vient pre-configuree avec raspbian + create_ap + pi-hole + listes de blockage en plus + mise a jour automatique des listes disponible ici : https://owncloud.mayahtt.com/index.php/s/9MpaFJLTa4C5AYD .
Voici un lien alternatif sur google drive, potentiellement plus rapide : https://drive.google.com/file/d/1rOy1SNY2KRArlGmWjHzGolRLC-FuLRey/view?usp=sharing
md5sum de l’image est : 52f0f112cdc9fc236e8a88e9a661e3b5

Action a suivre :
– Acheter un kit raspberry3 modèle B (comme ici https://www.newegg.ca/Product/Product.aspx?Item=N82E16813300009&cm_re=raspberry_pi_3-_-13-300-009-_-Product ou sur amazon https://www.amazon.ca/LANDZO-Raspberry-Completed-Kits/dp/B01IOVOQ38/ref=sr_1_14?ie=UTF8&qid=1529416642&sr=8-14&keywords=raspberry+pi+3+starter+kit – si le lien expire, chercher un raspberry starter kit) Il faut une carte micro SD 16GB pour restaurer l’image
– downloader l’image que l’on met sur la carte avec etcher (disponible ici https://etcher.io/ )
Note : décompresser le fichier bz2 pour l’utiliser avec etcher (bunzip2 sous linux, ou 7zip sous windows)
– optionnel : éditer les paramètres dans rc.local (idéalement, comme c’est un système de fichier linux ext4, il faut monter la carte sur une machine linux, ou ajouter le support ext4 pour windows), et changer les valeurs « wifissid » et « wifipass » (sous rootfs/etc/rc.local)
– mettre la carte dans le raspberry, le brancher sur votre réseau maison, et hop, un nouveau point d’accès wifi, qui gère son propre réseau, avec filtrage pi-hole, est disponible.

– SSID par defaut : raspappriv

– password par defaut : welcomepriv2

J’espère que vous aimerez ce petit outil (le mot de passe par défaut « welcomepriv2 » est également le mot de passe du compte « pi » accessible en ssh pour ceux qui veulent jouer.
En se connectant en wifi a ce réseau, on obtient des adresses en 192.168.12.x, et l’interface d’admin du pi-hole est joignable sur http://192.168.12.1/admin.

“Pi-hole® est une marque déposée de Pi-hole LLC”
En utilisant l’image fournie, vous décidez de le faire a vos propres risque. Bien que je n’ai utilisé que les sources libres citée ci dessous, si un défaut ou tout autre problème survenait, je ne pourrais être tenu pour responsable (décharge de toute responsabilité ici).
Il vous incombe de mettre a jour le système pour corriger les problèmes de sécurité qui pourraient apparaître (comme la mise a jour des firmware de votre routeur etc).
Liste des composants utilises :
Rasbpian de raspberry.org : https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/
create_ap : https://github.com/oblique/create_ap
Pi-hole : https://pi-hole.net/

#############
Since i’m privacy oriented person, and i can’t stand permanent marketing lies, i had setup a « pi-hole » on my home router,which became so efficient that i can’t browse without it.
But, for less technical persons, the setup might look a bit complex (even changing the DNS in your router can be), so i decided to preapre an easy to deploy solution, not invasive.

I made an image for raspberry3  (Micro SD 16GB) which comes pre configured with raspbian + create_ap + pi-hole + additional add blocking list + auto blacklist updates available here : https://owncloud.mayahtt.com/index.php/s/9MpaFJLTa4C5AYD .
Here is an alternative download link from google drive potentially faster : https://drive.google.com/file/d/1rOy1SNY2KRArlGmWjHzGolRLC-FuLRey/view?usp=sharing
md5sum of the image should be : 52f0f112cdc9fc236e8a88e9a661e3b5

Actions to take :
– buy a raspberry 3 model B kit (like this one  https://www.newegg.ca/Product/Product.aspx?Item=N82E16813300009&cm_re=raspberry_pi_3-_-13-300-009-_-Product  or on amazon https://www.amazon.ca/LANDZO-Raspberry-Completed-Kits/dp/B01IOVOQ38/ref=sr_1_14?ie=UTF8&qid=1529416642&sr=8-14&keywords=raspberry+pi+3+starter+kit  if the link expire, look for raspberry 3 starter kit) You’ll need a micro SD 16GB to restore the image.
– download the image and you place it on the SD card with etcher (available here https://etcher.io/ )
Note : extract the bz2 image file to use with etcher (bunzip2 under linux, or 7zip under windows)
– Optional : tweak the settings in rc.local (ideally, since this is an ext4 linux based file system, you should mount the card on a GNU/Linux machine, or add ext4 support on windows), and then change the values of « wifissid » and « wifipass » (under rootfs/etc/rc.local)
– place the card in the raspberry, plug it on your personal network, and you have a new wifi access point that managed its own subnet, with pi-hole filtering.

– Default SSID : raspappriv

– Default password : welcomepriv2

I hope you’ll enjoy this little project. (the default password is « welcomepriv2 » which is also the password for the account « pi » reachable by SSH for anyone who wants to play.
When you connect to this network on wifi, you’ll get an IP in the 192.168.12.x range, and the pi-hole admin interface is reachble at http://192.168.12.1/admin.

“Pi-hole® is a registered trademark of Pi-hole LLC”
By using the provided image, you decide to use it at your own risks.
While i used the free/open-source resources listed below, if anything wrong would come to happen, i could not be liable to this.
It is up to you to update the system to keep it safe from security vulnerabilities than may appear in time (pretty much like it is your duty to update your router firmware)
List of used softwares to build this image :
Rasbpian from raspberry.org : https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/
create_ap : https://github.com/oblique/create_ap
Pi-hole : https://pi-hole.net/

vendredi, juin 15th, 2018 GNU - Linux, Paranoïa, Reseau, Technologie Un commentaire

Dell XPS 13 touchpad – corriger la sensibilité

Il y a quelques jours je reçois mon nouveau DELL XPS 13 developper edition, venant avec Ubuntu directement depuis Dell. La raison de mon choix pour cette machine parmi les ultra portables performants est la disponibilité de GNU/Linux a la commande.

C’est une superbe machine, performante, écran full HD (sur 13″ je n’ai pas choisi de prendre plus haut, et ça match mon besoin, qui est d’avoir le même résolution que mon PC de bureau).

Malgré une machine incroyable (performance, autonomie, qualité de l’écran), il y avait un petit problème avec le touchpad, qui m’a vite rendu fou.

Lors de la frappe, alors que la base de ma (grosse) main effleurait le touchpad, le pointeur partait dans tous les sens, faisant des click aléatoires, sélectionnait tout le texte en cours de frappe et je perdais mon contenu ! raaaaaahhhhhh

J’ai presque regrete mon achat, mais heureusement, il y a une solution. Le problème semble existant tant sous windows que GNU/Linux avec cette machine. Sous windows il y aurait une solution en changeant le driver ou les paramètres…. mais ca ne nous intéresse pas, on est avec ubuntu.

La solution qui jusque la fonctionne parfaitement (fini le touchpad fou) se cache ici :

    https://ubuntuforums.org/showthread.php?t=2316240

En gros, le problème vient du fait que par défaut, 2 drivers pour le touchpad sont chargés en même temps et entrent en conflit !

La solution consister a venir définir le touchpad a utiliser dans le fichier de configuration suivant :

/usr/share/X11/xorg.conf.d/51-synaptics-quirks.conf

On ajoute simplement ceci a la fin du fichier :

# Disable generic Synaptics device, as we're using
# "DLL0704:01 06CB:76AE Touchpad"
# Having multiple touchpad devices running confuses syndaemon
Section "InputClass"
Identifier "SynPS/2 Synaptics TouchPad"
MatchProduct "SynPS/2 Synaptics TouchPad"
MatchIsTouchpad "on"
MatchOS "Linux"
MatchDevicePath "/dev/input/event*"
Option "Ignore" "on"
EndSection

Puis en relance le display manager (attention ca va relancer l’interface et fermer tous les programmes, donc sauvez tout avant de faire ca :

sudo systemctl restart lightdm

Pour compléter ce changement, j’ai aussi ajouté dans les applications au démarrage la commande suivante sous le nom « Palm detect » :

xinput set-prop 10 "Synaptics Palm Detection" 1

Source :

    https://stevenkohlmeyer.com/fixing-palm-detect-ubuntu-14-04/

Avec ces 2 modifications, l’utilisation de la machine est parfaite !

Fini les sauts d’humeur du pointeur !

Bonne fin de journée !

Tags: ,

vendredi, mars 3rd, 2017 GNU - Linux, Technologie Pas de commentaire

Utiliser Zazeen set top box depuis une connexion videotron

Alors ca n’a pas l’air tres opensource cette histoire, mais ca implique du GNU/Linux 😀 (et oui je parles beaucoup comme toujours).

Pour ceux qui ne connaissent pas, au Québec (je ne sais pas pour le reste du Canada) mais les offres TV/Internet/telephone sont hors de prix !
Pour une connexion décente, il faut compter débourser entre $90 et $150 par mois après taxes. Ce qui, en arrivant de France il y a 5 ans avait déjà été un gros choc après Free a 30 euros par mois tout inclus et appels au monde illimités.
Ensuite, même si les fournisseurs crient le contraire, il y a du filtrage selon l’activité (alors admettons que les fournisseurs ne fassent rien, mais étrangement, en lançant un relais tor limité a 5mbit/s, ma connexion de 60mbit/s s’écroule a 2mbit/s).
La suite avec Zazeen, et pourquoi je me suis rendu a découvrir la TV sur IP via set top box au Canada.
Comme vidéotron le fait parfois, certaines chaines ont été mises en débrouillage (accès gratuit pendant quelques jours), et on découvre la chaine historia qui nous plait.
La je contact le service client, après 4 ans d’abonnement chez eux, un abonnement dans les $130, je me dis qu’on va pouvoir avoir une chaîne en plus sur notre pack.
Mais la, non, alors que jusqu’alors le service client avait toujours été impeccable, je fais face a de l’agressivité et aucune flexibilité (il faut quand même noter que le réseau vidéotron, n’a jamais fait défaut, et jusqu’à ce moment la, le service client avait toujours été super efficace, tu me diras, ça vaut mieux quand même vu le prix).
Anyway, la pour avoir un seul canal en plus du pack de base HD ($25 pour 23 chaines de bases), il faut souscrire au pack 5 chaines de plus, pour $41 par mois !!!! (selon le site la base HD serait incluse, donc théoriquement le coût supplémentaire serait juste de $16 / mois) , mais rendu la, on est a environ $150 par mois pour une connexion qui avait été élevée a 60mbit/s mais limitée en volume.
Bref, trop c’est trop (sans parler des prix affichés qui finissent par monter, ou des prix affichés qui ne sont valides QUE pour les nouveaux clients, les anciens clients qui paient depuis des années, eux on en a rien a faire).
Du coup, frustré de l’agressivité du service client sur ce sujet, et de l’aberration du coût total (dans un monde soit disant cloud, avoir des connexion hors de prix et limitées en volume, c’est quand même bien ridicule !) je me dis qu’il doit bien y avoir moyen d’avoir juste les 3 ou 4 chaines que je regarde pour un montant correct.
Et la je tombe sur zazeen (il y en a d’autre) qui présente une offre intéressante ! Donc je souscris, en 4 mois de zazeen, j’aurai déjà sauvé l’argent que coûte la solution pour un an ! (avec la suppression de la TV sur videotron)
Donc je reçois le boitier « set top box » (genre de freebox TV qui se branche sur le net via cable reseau ou wifi).
En branchant tout ça, au bout d’un moment l’image freeze, et ca lag a mort.
Ceci arrivant principalement en prime time, de 7:45PM a 10:30PM.

En attendant de valider que ca fonctionne, je n’avais pas encore résilié la TV videotron.
Apres des echanges avec le support zazeen (plutot efficace et rapide), on teste la set top box directement sur le modem (pour isoler le fait que mon routeur soit la cause). Mais au final le problème existait encore.

Je fais donc quelques check (traceroute, ping) vers le serveur de streaming de zazeen (IP identifiée avec un petit tcpdump sur mon routeur, ou du iptraf-ng). Mon routeur étant un PC sous CentOs avec 2 cartes réseau, un iptables, de l’ip_forward, du dhcpd, rien que du basic, simple et efficace.

Et la je vois que le trafic passe par des peerings a NY, et que c’est extrêmement lent ! Clairement, le peering videotron avec le fournisseur de cloud/reseau de zazeen n’est pas bon (accident, ou délibéré on ne le saura pas).

Du coup, je me connecte sur un des mes VPS OVH a BHS, et la petit traceroute. Surprise, cette fois ci on passe par torontoX, et ça va vite vite (Zazeen est du cote de Toronto, y compris les serveurs, de ce que je vois) !

Vient donc le challenge de router juste le trafic de ma boite set top box zazeen au travers de mon VPS.
Je trouve donc un article qui parle de sshuttle (https://github.com/apenwarr/sshuttle) qui est tout ce dont j’ai besoin.
Apres quelques essais, je monte le tunnel simplement entre mon routeur linux « maison » et mon VPS, avec les options qui permettent de router le trafic réseau a travers ca.
Il s’avere que sshuttle est gourmant en CPU et que faire passer TOUT mon trafic TCP a travers lui est trop gourmand en CPU tant sur mon routeur que sur mon VPS, par contre, ca fonctionne tres tres bien juste pour l’IP du serveur de streaming zazeen.

Les prerequis sont donc :
– assigner une IP statique (association par MAC dans le serveur DHCP) a la set top box
– et avoir un compte pour se loguer en SSH sur un VPS OVH
– connaître l’ip du serveur de streaming zazeen (tcpdump et grep sur la carte reseau locale, et grep sur l’ip de la set top box, ou encore lancer iptraf-ng pour voir le trafic live et voir l’ip sur laquelle se branche la set top box).
– etre root sur le routeur, et y installer sshuttle (généralement deja dans la repo)

La simplement sur le routeur on lance un :

#sshuttle -l 0.0.0.0 -r root@votre-vps:22 xx.xx.xx.xx

ou les éléments signifient :
sshuttle : le programme
-l 0.0.0.0 : écoute (bind) sur toutes les cartes (et donc répond aux clients du réseau local aussi)
-r root@votre-vps:22 : compte root (ou n’importe quel comptes utilisateur qui peut ouvrir une session) sur le serveur distant (remote) et le port d’ecoute SSH
xx.xx.xx.xx : l’ip su serveur de streaming zazeen (seul host pour lequel on veut router le trafic au travers de ce tunnel)

(tip : puis un petit ctrl+z et bg pour le mettre en arrière plan,et disown %1 pour le detacher de la console, ou bient encore plus simple, on utilise la fonction demon de sshuttle, en ajoutant l’argument -D pour que le tunnel passe en demon de lui meme.)

Une fois lancé, tout le trafic passe par le VPS OVH, et bénéficie du fantastique réseau OVH. A partir de ce moment la, la set top box derrière le routeur fonctionne sans aucun lag.

Le service consomme en moyenne entre 2 et 2.5 mbit/s, ce qui n’est presque rien sur les 100mbit/s du VPS.

La seule contrainte et qu’il faut relancer sshuttle quand la connexion internet subit une interruption, ce qui prend juste quelques secondes.

Ca a l’air compliqué, mais ca ne l’est pas 🙂

Pour se monter un routeur linux, ca prend un vieux PC genre dell optiplex 760 core 2 duo ($80 sur ebay) et une carte reseau supplementaire (intelpro pour $20), puis on installe une CentOs de base (sans interface), openssh, iptables, bind, iptraf-ng, dhcpd c’est pas mal ca 🙂

Les settings de base ca donne :
adresse ip de la carte publique : DHCP (branchée sur le modem qui la donne)
adresse ip de la carte interne : 172.20.0.1 mask 255.255.255.0

/etc/sysctl.conf qui contient :

net.ipv4.ip_forward = 1
net.ipv4.tcp_challenge_ack_limit = 999999999

/etc/selinux/config :

SELINUX=disabled

(sauf si vous voulez utiliser selinux et le configurer comme il faut pour que tout ceci fonctionne).

/etc/dhcp/dhcpd.conf :

# dhcpd.conf
# option definitions common to all supported networks...
option domain-name "local.lan";
option domain-name-servers 208.67.222.222, 208.67.220.220;
default-lease-time 600;
max-lease-time 7200;
log-facility local7;

subnet 172.20.0.0 netmask 255.255.255.0 {
  range 172.20.0.10 172.20.0.100;
  option routers 172.20.0.1;
  default-lease-time 600;
}

#set top box (use the MAC of the set top box to assign the ip)
host zazeen {
        hardware ethernet 60:02:b4:XX:XX:XX;
        fixed-address 172.20.0.111;
        option host-name "zazeen";
}

/etc/sysconfig/iptables :

# enp0s25 = carte reseau sur internet branchee au modem
# enp4s2 = carte reseau interne
*nat
:PREROUTING ACCEPT [0:0]
:INPUT ACCEPT [0:0]
:OUTPUT ACCEPT [0:0]
:POSTROUTING ACCEPT [0:0]
-A POSTROUTING -o enp0s25 -j MASQUERADE
COMMIT
*filter
:INPUT ACCEPT [0:0]
:FORWARD ACCEPT [0:0]
:OUTPUT ACCEPT [0:0]
-A INPUT -m state --state RELATED,ESTABLISHED -j ACCEPT
-A INPUT -p icmp -j ACCEPT
-A INPUT -i enp4s2 -j ACCEPT
-A INPUT -i lo -j ACCEPT
-A INPUT -p tcp -m state --state NEW -m tcp --dport 22 -j ACCEPT
-A INPUT -i enp4s2 -p tcp -m state --state NEW -m tcp --dport 53 -j ACCEPT
-A INPUT -i enp4s2 -p udp -m state --state NEW -m udp --dport 53 -j ACCEPT
-A INPUT -j REJECT --reject-with icmp-host-prohibited
-A FORWARD -i enp4s2 -o enp0s25 -j ACCEPT
-A FORWARD -m state --state RELATED,ESTABLISHED -j ACCEPT
-A FORWARD -j REJECT --reject-with icmp-host-prohibited
COMMIT

et voila, avec ça, la TV avec Zazeen sur une connexion videotron fonctionne au top.
Si vous avez un top routeur maison, rien n’empêche de mettre la boite linux sur votre réseau (la carte qui va normalement sur le modem branchée sur votre routeur, et la set top box sur la carte du réseau interne du pc linux. Le seul role sera pour lui de router le traffic dans le tunnel.

De mon bord, la télé fonctionne super, pour 3 fois moins que ce que j’avais avant, et le chaines que je veux.

une fois que tout ca a fonctionné, j’ai appelé pour resilier la TV vidéotron, et la on finit par me proposer de garder le tout pour juste le prix de la connection internet pour un an ! Et bien non, trop tard. Si l’offre avait été correct des le depart, je n’aurai meme pas pensé a chercher sur le net la TV par internet au Quebec.

A cote de zazeen, il y a d’autres acteurs comme tvwow.ca, vmedia.ca mais aussi le célèbre roku.com (mon voisin semble ravi de cette option aussi).

Pour revenir a Zazeen, j’oubliais, la boite de base inclue dans le forfait, permet de brancher un disque dur externe, et d’enregister les émissions depuis le guide TV comme avec les fournisseurs habituels. Donc rien a dire.
Oui il y a surveiller la bande passante mensuelle, en volume, ou, en cas de passage a IPTV, on devrait considérer l’option illimité 😀

Meme si c’est un peu fouillis, c’est un memo perso et ca pourra peut etre vous mettre sur la voie si vous chercher a fixer le probleme d’image qui freeze sur zazeen avec videotron 😀

Bonne TV !

Note de Decembre 2016, apres 2 mois et demi de zazeen impeccable, le service a cessé de repondre (fixé maintenant).
Apres 3 jours sans TV, j’ai donc contacté le support de Zazeen en expliquant la situation en détails, et la « Andrew » me répond. Il comprend la situation, et comprend l’idée de mon tunnel via mon VPS OVH.

La il me dit que le probleme vient du fait que les serveurs de Zazeen n’acceptent de streamer que vers l’IP reportée par la set top box (normal, limitation du CRTC, zazeen ne peut diffuser que la ou la licence l’autorise). Alors il me dit qu’il faut ajouter dans leur systeme l’IP que j’utilise comme gateway pour leur service, dans leur systeme. En moins de 3 heures, et 4 emails, le probleme est fixé !

Chez zazeen, ils ont associé l’IP de mon serveur OVH m’assurant le tunnel, a mon compte, et tout fonctionne a nouveau !

Je suis tres tres tres content de la solution, et surtout du support Zazeen ! Merci Zazeen, et vu le setup actuel, et si rien ne change dans la qualité du service, je ne changerai pas de fournisseur pour longtemps !

Well done Zazeen ! (in case you don’t speak french !)

samedi, octobre 15th, 2016 GNU - Linux, Reseau, Technologie 2 Comments

 
octobre 2018
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
 

 
Suivez moi sur twitter - follow me on twitter
[FSF Associate Member]
 
Free Software, Free Society
VIRTUALISATION :
Compacter une image virtualbox VDI
Bon petit tutoriel esxi
Marche d'appliances vmware
Installer ESXi sur un disque IDE
Installer ESXi 3.5 sur un disque USB
Installer proxmox avec DRBD et migration / réplication à chaud
Installer OSSEC avec VMware
Information sur le VDI
SECURITE - FIREWALL :
Ouvrir des ports dynamiquement iptables - knockd
Autre tres bon tuto knockd
Docs Arp poisoning - Anglais
Metasploit test de pénétration
Zone H - sites piratés en temps réel
Blog invisible things
Tips protection sécurité wordpress
Pfsense - distribution firewall opensource - adsl internet failover
Iproute 2 mini how to - linux advanced routing
ClearOS - la passerelle sécuritaire lan - wan
HAUTE DISPONIBILITE :
CDN - Accélération de la distribution de données
drbd iscsi ocfs2 dm multipath tutoriel
Load balancing LVS
Load balancing opensource list
HA-Proxy :
HAproxy - http load balancer
Simple tutoriel HAproxy
HAproxy - debian tutoriel
Centos - Ip failover
Configuratoin DM-Multipath Redhat
VMware Doubletake - continuité
Quelques liens sur la réplication MySQL : Manuel MySQL, chapitre sur la réplication
Manuel MySQL, Tutoriel clair sur la mise en place
Autre tuto sur la mise en place de la réplication MySQL
Références pour optimisation du serveur MySQL
Utilisation de EXPLAIN mysql pour optimiser vos bases
optimiser vos bases - requetes et index
STOCKAGE RESEAU :
Un outil de clonage disque en reseau
Internet NAS 250Go 250 accès VPN
Server ISCSI avec Ubuntu tuto
ISCSI centos redhat tutoriel
Gérer et étendre un LVM
Créer sa piratebox ! trop cool
Deaddrops, les clés USB dans les murs, aussi cool !
OPTIMISATION WORDPRESS :
Télécharger Xenu
Comment utiliser Xenu
optimisation hébergement wordpress
Super howto wordpress (En)
Test de charge serveur web - Load impact
VPN - ROUTEUR - LAN:
Zeroshell - le mini-routeur wifi tout en un
Retroshare, votre réseau d'échange crypté!
Openvpn sur centos redhat
Intégrer Linux dans active directory
Routage inter-vlan avec Linux
Routage avec OSPF
Network Weathermap
TENDANCES - WEB:
Boutons twitter
Analyser les tendances des recherches Google
Protocole sitemap - robots.txt
Creer des animations CSS3
Code php pour interagir avec twitter
E reputation
Jquery
TRUCS ET ASTUCES GNU/LINUX :
Tuxmachines.org - Actus et tips linux
Configurer GRUB2 et grub2 ici
Panoet - en anglais - tips & tricks
Readylines tips and trick pertinents
Squid Clamav - proxy antivirus
Apprendre Unix en 10 minutes
13 tips sur les expressions régulières
IE Sous linux IES
LDAP 2.4 Quickstart guide
Tutoriel LDAP
Installation annuaire LDAP
Serveur Mail Postfix - Dovecot - LDAP - MDS
Créer un linux personnalisé en ligne - custom linux
Super site sur linux - en
Capistrano - déploiement automatisé
MONITORING :
Nagios tutoriel et doc
Nagios plugin NRPE tuto
Nagios plugin NRPE autre tuto
Nagios plugin NRPE officiel
Zabbix - fonctionnalités
Zabbix - installation
Guide MRTGsys - grapher la charge locale
MRTGsys - ajouter des graphs
MRTGsys - interpréter les données
Shinken - Monitoring
Thruk Monitoring webinterface
Shinken - Tutoriel
Shinken - Référence chez Nicolargo
AUTRES LIENS :
RemixJobs IT jobs
USB Multiboot
Reset mot de passe windows
Java python et autres tips, intéressant !
Forum inforeseau
Open Clipart
Excellent comic en ligne
Inforeseau.fr
 
Contrat Creative Commons
This création is licensed under a Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License.